16 juin 2016

Les Haut-Parleurs donnent la parole à des enfants réfugiés avec UNICEF France

Les Haut-Parleurs donnent la parole à des enfants réfugiés avec UNICEF France

A l’occasion de la publication de  “Ni sains, ni saufs”, une enquête sociologique sur les enfants non accompagnés dans le nord de la France, l’UNICEF France a souhaité mettre en images le quotidien de ces enfants, en collaboration avec les Haut-Parleurs. L’enquête et les vidéos permettent de comprendre les dangers auxquels sont exposés ces enfants oubliés, de leur donner la parole pour exprimer leurs peurs, et leur espoir d’une vie meilleure.

Quatre reportages (3’) présentant le quotidien d’enfants réfugiés à Grande Synthe, Calais et Paris, filmé par eux-mêmes, avec la complicité d’Hélène Seingier, reporter des Haut-Parleurs.

“Moi Mohammad, 13 ans, réfugié avec ma famille”.Mohammad va à l’école et passe du temps avec sa famille comme presque tous les enfants de la terre. Sauf qu’il vit dans le camp humanitaire de Grande Synthe, dans le nord de la France, avec plus d’un millier de réfugiés. Il a filmé son quotidien pour les Hauts Parleurs.

“Sijad, 12 ans : ma vie seul dans la Jungle”. Sijad a 12 ans, il a fait le trajet de l’Afghanistan jusqu’au littoral français sans ses parents. Le garçon a échoué dans la Jungle de Calais il y a 3 mois. Il s’est glissé derrière la caméra pour nous montrer sa vie.

“Saya, 8 ans : ma vie suspendue” La petite Saya et sa famille ont mis des mois à rejoindre la France depuis l’Irak. Elle prend la parole et la caméra pour nous faire partager sa vie quotidienne dans le camp humanitaire de Grande Synthe, dans le nord de la France, entre débrouille, traumatismes et rêve d’Angleterre.

“J’ai 16 ans et je suis seul dans la ville”. Des centaines de mineurs étrangers, arrivés en France sans leurs parents, ne sont pas pris en charge par l’aide sociale à l’enfance. L’un de ces jeunes, âgé de 16 ans, prend la caméra pour raconter sa galère dans les rues de Paris mais aussi la solidarité des bénévoles.

Ces reportages seront diffusés seront présentées le 20 juin dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés organisée par l’UNICEF à la Fondation EDF à Paris. Pour plus d’informations sur la situation des enfants dans la crise des réfugiés et migrants : www.unicef.fr/nisainsnisaufs


À propos des Haut-Parleurs
Lancé en novembre 2015, Les Haut-Parleurs est le premier média en ligne de jeunes reporters francophones, partout dans le monde, au ton libre et spontané. Ils sont les haut-parleurs de leur génération.
Avec un rythme de deux reportages de 3 minutes en ligne par semaine, Les Haut-Parleurs s’expriment sur des thèmes comme la planète, les réfugiés, la drogue, l’engagement ou encore les nouveaux contre-pouvoirs.
Les Haut-Parleurs sont diffusés auprès de millions de foyers, par TV5MONDE sur le site www.leshautparleurs.com, sur ses réseaux sociaux (Facebook, 2 millions de likes, Twitter, 500K followers), ainsi que dans un magazine TV de 13 minutes. Ils sont également diffusés sur YouTube et dès juillet 2016 sur Orange TV. 


Une coproduction FABLABCHANNEL – TV5MONDE « Nous avons créé ce projet pour faire entendre en langue française tous ces jeunes qui veulent raconter le monde depuis chez eux avec leur personnalité, leur énergie et leur ressenti. Je remercie tous ceux qui nous ont encouragé et font aujourd’hui partie de l’aventure des Haut-Parleurs pour longtemps » Claire Leproust Maroko – présidente de Fablabchannel, start-up spécialisée dans la web création et l’édition de chaînes à la demande. Pour Yves Bigot, Directeur Général de TV5MONDE, « c’est exactement la fraîcheur dont nos antennes ont besoin »

Les Haut-parleurs, un projet trans-média avec le soutien de : Erasmus+ France, L’OIF, La Netscouade, le groupe Audiens, L’institut français.