26 avril 2016

TV5 USA Inc. , filiale américaine de TV5MONDE SA, rejoint l’ IBCAP (International Broadcaster Coalition Against Piracy) organisation indépendante qui lutte contre la diffusion illégale de contenus audiovisuels sur le territoire américain.

TV5 USA Inc. , filiale américaine de TV5MONDE SA, rejoint l’ IBCAP (International Broadcaster Coalition Against Piracy) organisation indépendante qui lutte contre la diffusion illégale de contenus audiovisuels sur le territoire américain.

TV5 USA Inc. qui distribue et commercialise aux États-Unis les différents produits audiovisuels du Groupe TV5MONDE , dont ses deux chaines principales, TV5MONDE Etats-Unis, chaine culturelle francophone et TiVi5MONDE, chaine pour la jeunesse, est devenue membre de l’IBCAP. Elle rejoint ainsi la lutte que mène cette organisation aux Etats-Unis pour combattre la piraterie audiovisuelle et défendre le respect des droits d’auteur.

L’IBCAP représente à ce jour plus de 100 chaînes de télévision du monde entier. L’IBCAP œuvre à la protection des droits vidéos et des droits d’auteur de ses membres face à la violation de ceux ci, en particulier dans la piraterie en ligne. Pour ce faire, elle mène des campagnes de sensibilisation auprès des consommateurs en ligne, informe les autorités gouvernementales sur les pirates présumés et organise des actions en justice contre ceux-ci au bénéfice de ses membres et de leurs intérêts.

TV5MONDE Etats-Unis est la première société audiovisuelle de langue française à rejoindre l’IBCAP.

Au cours de la dernière décennie, TV5 USA Inc. a construit des relations clés avec les distributeurs américains, faisant de TV5MONDE Etats-Unis et des produits qui lui sont associés la plus grande réussite télévisuelle francophone aux États-Unis.

«Nous sommes heureux que TV5 USA Inc. ait rejoint l’IBCAP. Il est extrêmement important que nous soyons associés à la fois pour diffuser des messages sur les impacts négatifs de la piraterie des droits d’auteur et pour travailler avec tous nos membres, comme TV5MONDE Etats-Unis, afin de combattre la piraterie des droits aux États-Unis . Le piratage nuit aux producteurs de télévision et de cinéma, crée une concurrence déloyale qui génère des dommages aux entreprises légitimes et à l’économie mondiale. Avec un réseau international plus solide, nous pouvons lutter pour mettre fin à la piraterie des droits d’auteur », a déclaré Chris Kuelling, directeur exécutif de l’IBCAP.

La protection des consommateurs et la lutte contre la piraterie sont importantes pour TV5MONDE. Aussi avons nous souhaité adhérer à l’IBCAP, qui regroupe certaines des plus grandes chaines internationales de toutes les parties du monde et a de ce fait une empreinte mondiale. La lutte contre la piraterie audiovisuelle en ligne et la protection du droit des œuvres doivent concerner tous les acteurs publics et privés internationaux qui, en rejoignant l’IBCAP, comme vient de le faire TV5MONDE s’unissent pour protéger leurs intérêts économiques et ceux de leurs ayants droits” a déclaré Yves Bigot Directeur général de TV5MONDE .

A propos de IBCAP

l’IBCAP, association professionnelle à but non lucratif a été créée en 2013 pour lutter contre la distribution non autorisée et illégale de contenus télévisuels internationaux. Son objectif est de faire respecter les droits d’auteur et les marques de ses membres en identifiant les sources vidéo non autorisées, en particulier sur le web, en faisant la collecte des preuves, et en lançant des actions en justice et des enquêtes criminelles contre les personnes et entreprises engagées dans des activités de piratage. Elle représente à ce jour plus de 100 chaînes de télévision du monde entier.

A propos de TV5 USA Inc.

Filiale américaine à 100% de TV5MONDE SA, elle distribue et commercialise aux Etats-Unis depuis 2001, TV5MONDE Etats-Unis, chaine culturelle francophone sous titrée partiellement en anglais, et depuis 2012 TiVi5MONDE, chaine pour la jeunesse, ainsi qu’une offre Svàd Cinema et bientôt sa nouvelle chaine art de vivre « Style HD ». Son chiffre d’affaires annuel de plusieurs millions de dollars outre qu’il participe à l’enrichissement des contenus, à leur distribution et promotion, vient aussi soutenir de nombreuses actions menées aux Etats-Unis pour le développement de l’enseignement du français aussi bien en Louisiane et dans le Maine que dans d’autres états moins francophones et francophiles.