26 Juin 2020 | Communiqué de Presse

Internationales reçoit Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg Samedi 27 juin à 12h00

.

LIEN DE L'INTERVIEW DISPONIBLE SUR DEMANDE

 
Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, est l'invité d'Internationales ce samedi 27 juin à 12h00* pour une émission exceptionnelle enregistrée au MUDAM, le musée d’Art Contemporain du Luxembourg.
 
Comment le Luxembourg gère-t-il sa sortie de la pandémie de COVID-19 ? Salué pour sa gestion et anticipation de la crise sanitaire, le Premier ministre du Luxembourg est sur tous les fronts. Ses relations avec ses voisins, le futur plan de relance massif de l’Union Européenne, la fiscalité ou encore la protection de l’Etat de droit et des minorités LGBT… 

EXTRAITS DE L'ENTRETIEN
 
Xavier Bettel sur la gestion et l’anticipation de la pandémie de COVID-19 au Luxembourg et dans l’Union européenne : 
 
" Je préfère être trop prudent dans cette crise que de compter les morts après. Dès le départ on a préféré être prévoyant, plutôt que prudent. Dire « tout est fini » est le mauvais signal. Je suis moi-même quelqu’un qui aime la vie, qui aime bouger, qui n’aime pas les restrictions, mais je sais qu’ici c’est un effort de solidarité par rapport aux autres. De ne pas voir sa mère, parce que ma mère est une personne vulnérable, d’aller faire les courses toutes les semaines pour elle, de ne pas pouvoir la serrer dans les bras, je sais que c’est très dur, mais c’est dans son intérêt, même si j’ai envie de le faire. "
 
Xavier Bettel sur la mise à disposition du futur vaccin contre la COVID-19 :
 
" On ne doit pas rater la sortie du vaccin. Si lors du vaccin on n’arrive pas à se mettre d’accord sur le fait que l’Europe doit prendre la commande pour qu’on vaccine d’abord les personnes vulnérables et celles-ci sont les mêmes dans toutes les capitales européennes : ce sont les personnes âgées, les personnes qui ont des problèmes de santé… L’Europe aura alors un vrai problème si elle ne se coordonne pas (…) la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est en train de voir justement comment faire. "
 
Xavier Bettel sur le plan de relance européen et l'Europe :
 
" On n’a pas tous été frappés de la même manière par la crise. On a certains pays pour qui l’aide est indispensable s’ils veulent pouvoir survivre. Moi j’ai vécu la crise grecque. J’étais déjà au Conseil européenon a vu ce que c’était. Si demain on a deux ou trois autres pays qui ne s’en sortent plus, ce n’est pas que les autres vont aller mieux, c’est que tout le monde va descendre. C’est dans notre intérêt. "
 
" Je pense que la solidarité ici est la maxime qui doit rester. Le problème est que pour certains elle ne doit pas être interprétée comme une manière de pouvoir financer toutes les choses qui auraient dû être faites ces 20 dernières années par les pays eux-mêmes. "
 
" Il faut se rappeler que le projet européen est un projet de paix. Est-ce qu’on se rappelle qu’en 1957 cela faisait 12 ans qu’on avait terminé la Guerre Mondiale ? Où la France et l’Allemagne se sont affrontées. Où les juifs ont été exterminés. Où notre continent était à feu et à sang. Et on a réussi. C’est la plus longue période de paix qu’on a sur notre continent. Alors arrêtons de faire comme si l’Europe était une épicerie dans laquelle chacun prend ce qu’il veut… "
 
Xavier Bettel sur la fiscalité :
 
" Je ne suis pas contre la taxe numérique. (...) Mais on ne doit pas que penser pour plaire au national. On a une économie européenne. On parle par exemple aussi de la taxe sur les transactions financières qui me gêne plus. Pourquoi ? Parce que si on en fait une au niveau européen, est-ce que je ne donne pas aux sociétés un message disant « allez en Suisse, allez à Londres, allez à Dubaï » ? Donc on ne doit pas entrer dans ce piège de pénaliser une économie européenne. Que ce soit la taxe sur les transitions financières ou la taxe digitale je voudrais qu’on la fasse au niveau de l’OCDE. Car c’est dans l’intérêt de notre économie : pas luxembourgeoise, mais européenne "
 
Xavier Bettel sur les libertés individuelles et la situation en Pologne :

"L’Europe est basée sur des règles, ces règles doivent pouvoir être contrôlées, si la justice n’existe plus dans le pays, ce pays n’a plus sa place dans l’Europe. (...) La Pologne est toujours sur le fil du rasoir. Je pense que sans l’UE, la Pologne ne serait pas là où elle est aujourd’hui. Elle va dans une direction, en tout cas vu les annonces qui ont été faites, qui m’inquiète, mais sans l’UE on y serait déjà depuis longtemps. Et c’est là aussi qu’on voit la plus-value de l’UE ".
 
" Après ce qu’il se passe pour le droit à l’avortement, ce n’est pas à moi de dire ce qui est bon ou pas. Je suis un libéral et j’ai un principe qui est que ce n’est à personne de dire à une femme ce qu’elle doit faire. Elle doit être conseillée, aidée... (...) c’est la plus difficile des décisions qu’elle a à prendre, et c’est à elle de la prendre avec tout le soutien nécessaire ".
 
" Vouloir gagner des suffrages et des voix sur le dos d’une communauté, cela me rappelle l’Histoire. Il y a quelque chose qui me rend très triste, et encore je pèse mes mots. (...) Moi vous savez je ne me suis pas réveillé un matin en me disant « je suis gay et voilà c’est comme ça ». J’ai dû m’accepter moi-même. J’ai dû me dire comment va réagir ma famille, mes amis… (...) Et là, de me dire qu’un gouvernement va me dire « ici dans cette zone tu n’es pas toléré » alors que ce n’est pas mon choix. L’homophobie est un choix. L’homosexualité n’est pas un choix. (...) Je me demande comment nous en sommes arrivés là en 2020. Donc accepter les discours de haine, c’est inacceptable. On doit être aujourd’hui intolérant à l’intolérance."
 
Xavier Bettel répond ce samedi aux questions de Françoise Joly (TV5MONDE) et Philippe Ricard (Le Monde).


Diffusions sur TV5MONDE le samedi 27 juin 2020 : 
TV5MONDE FRANCE BELGIQUE SUISSE : 12h00 (heure de Paris)
TV5MONDE EUROPE :  12h00 (heure de Berlin)
TV5MONDE AFRIQUE : 11h00 (heure de Dakar)
TV5MONDE MAGHREB – ORIENT : 13h00 (heure de Beyrouth)
TV5MONDE ASIE : 19h00 (heure de Bangkok)
TV5MONDE PACIFIQUE : Le lundi à 08h00 (heure de Tokyo)
TV5MONDE ÉTATS-UNIS :  12h00 (heure de New-York)
TV5MONDE AMÉRIQUE LATINE : 8h00 (heure de Buenos-Aires)

Contacts presse

Carole Reichardt

Directrice adjointe de la communication

carole.reichardt@tv5monde.org

tél : 0144185562

Audrey Rolland

Attachée de presse

audrey.rolland@tv5monde.org

tél : 0144184810 / 0677419369